Pour de nombreux entrepreneurs, créer son entreprise est un investissement. Mais aussi un pari sur l’avenir, un peu comme acheter un billet de loterie. Mais ces deux formes d'enjeu donc, sont-elles égales en termes de chances ? Présentent-elles les mêmes avantages, possibilités de revenu, ainsi que les mêmes risques pour les entrepreneurs ? Est-il plus raisonnable d'investir son capital dans une affaire, ou quelques sous dans un ticket de loto? 

Faut-il créer son entreprise ou jouer au loto ?

Quel est le meilleur pari : monter une entreprise ou jouer au loto ?

Aujourd'hui, gérer une petite entreprise est un excellent pari pour gagner son indépendance financière. Pour certains, les chances de devenir multimillionnaire en dirigeant sa propre entreprise sont bien meilleures que celles d'atteindre le sommet du monde du travail en entreprise.

Si l’on fait les bons choix et que l’on travaille dur, mais aussi que l’on sait s’associer aux bonnes personnes et identifier un besoin réel des consommateurs, l’aventure entrepreneuriale peut se révéler particulièrement bénéfique sur le plan financier. Nombreux sont les créateurs d’application, les entrepreneurs dans le numérique, et même les créateurs de contenu qui sont parvenus à concrétiser leur vision, et à vivre de leur passion. 

Les aides à l’intention des créateurs d’entreprise sont également plus importantes et accessibles que par le passé. Ce qui permet aux personnes qui ont de bonnes idées, mais pas forcément les moyens de les concrétiser, de se lancer dans l’aventure, et d’en tirer une rémunération intéressante. 

D’un autre côté, les success stories autour des gagnants du loto ne manquent pas. Les probabilités de trouver les chiffres gagnants restent néanmoins bien plus aléatoires. Et la perspective de gagner une grosse somme d’argent en très peu de temps peut se révéler désastreuse pour ceux qui n’auront pas eu le temps d’apprendre à gérer leurs finances. 

Monter son entreprise offre d’autres récompenses qu’un jackpot financier

On peut être surpris de constater que la vraie satisfaction de diriger une petite entreprise ne réside pas dans les récompenses monétaires. La vraie satisfaction est plus susceptible de provenir de facteurs intangibles tels que :

  • La stimulation constante de relever de nouveaux défis,
  • Le sentiment de fierté pour le travail soigné impliqué dans la fabrication de produits de qualité ;
  • Offrir d'excellents services ;
  • La satisfaction de répondre aux besoins des clients ;
  • Le sentiment d'épanouissement en offrant un emploi et une croissance de carrière à ceux qui travaillent dans notre entreprise
  • La gratification d'être en contrôle de votre propre destin ;
  • La fierté d'apporter une contribution très tangible à la société ;
  • Le frisson de réussir.

Difficile de bénéficier de satisfactions plus significatives en gagnant à la loterie. Monter son propre projet de A à Z et en être le principal moteur de réussite reste bien plus gratifiant. 

Qu'en est-il des risques ?

Le tsunami médiatique des méga loteries comme MegaMillions, ou encore PowerBall fait dire à ses partisans que ce jeu d’argent est le moyen idéal pour augmenter ses revenus, mais aussi ceux de l’Etat. Il est d’ailleurs volontaire contrairement à d'autres formes d'impôt. Les opposants pourraient dire que la loterie est un jeu de dupes, s'attaquant aux moins susceptibles d'avoir de l'argent à perdre.

En matière de risques : quelle est la différence entre jouer au loto et investir dans une start-up entrepreneuriale ? Certes, les deux options sont à haut risque… mais, le sont-elles à parts égales ?

Vous ne pouvez pas faire grand-chose pour augmenter vos chances de gagner au loto, à part acheter plus de billets. La chance de gagner le dernier jackpot Mega Millions est quelque part dans l'univers de 1 sur 176 millions. 

En revanche, près d'une nouvelle entreprise sur 2 est toujours en activité cinq ans après son démarrage. C’est peu, mais ces probabilités restent plus honorables. Les entrepreneurs avisés peuvent prendre des mesures directes pour atténuer les risques à plusieurs niveaux. Les meilleures pratiques entrepreneuriales issues de la bulle « Dot Bomb » et les investisseurs avisés augmentent considérablement les chances de succès. 

Le loto et la start-up nous obligent à rêver GRAND ! Un seul nous permet de le faire tout en gardant les rêves dans le domaine de la réalité avec les pieds fermement ancrés sur le sol. Certes, beaucoup de gens ne sont pas aptes à gérer une entreprise, mais si un homme de 65 ans avec une barbe blanche et un costume peut sortir d'une entreprise en faillite pour dominer le marché du poulet frit au cours de ses années d'argent (colonel Sanders), beaucoup plus de citoyens ont le potentiel de monter une affaire florissante. 

Les deux créent des emplois…, n'est-ce pas ?

Les petites entreprises représentent 65 % des nouveaux emplois au cours des 15 dernières années. Et, les petites entreprises deviennent de grandes entreprises comme celles qui dominent l'horizon des employeurs, notamment dans le secteur numérique. 

Entre investir dans un billet de loterie ou dans son entreprise, le cœur balance. Plutôt que d'opposer ces deux options, voyons la seconde comme un projet tangible, et la première comme un moyen de rêver et de se divertir (avec plusieurs millions à la clé, néanmoins). 

Related Post